Quel avenir pour José Mourinho ?

le
0

Ce jeudi, la nouvelle a fait l'effet d'une bombe sur la Premier League. Roman Abramovitch a mis José Mourinho à la porte pour la deuxième fois. Comme avec le Real Madrid, l'aventure du Mou chez les Blues se termine mal. Mais où le Portugais peut-il bien rebondir ?

  • Au PSG

    Jeudi, Nasser était à deux doigts d'apposer sa signature sur la prolongation de contrat de Laurent Blanc. Et puis, vers 17 heures, il a finalement hésité et décidé d'attendre un peu. On ne sait jamais. Quelques mois plus tard, le 9 mars, le PSG est éliminé par le Chelsea de Guus Hiddink dès les huitièmes de finale de la C1. Alors, malgré les 25 points d'avance au championnat, Nasser perd patience. Il en a marre d'attendre des résultats en Champions League. Laurent Blanc est remercié pour ses trois ans de bons et loyaux services. José Mourinho est enrôlé de suite. Canal+ place une caméra isolée sur le Mou pour son premier match sur le banc face à Troyes. Le Portugais lâche un sourire de faux-cul aux questions d'Olivier Tallaron, et fait le chaud en conférence de presse. "J'entraîne enfin la meilleure équipe du monde", "la Ligue des champions, c'est pour l'année prochaine", "Alors, ça fait quoi d'avoir un entraîneur avec un peu de classe en face de vous ?", assène-t-il, en français. Après deux ans à remporter le championnat, et une défaite en finale contre le Manchester City de Pep Guardiola, Mourinho est viré en décembre 2018, troisième du championnat derrière Monaco et Caen. L'histoire qui se répète.

  • A Manchester United

    En 2013, il rêvait de succéder à Sir Alex Ferguson, mais ce dernier préférait coopter David Moyes, un autre Ecossais. Alors cette fois-ci, quand Louis van Gaal est prié de faire ses valises, José ne laisse pas passer sa chance. A six journées de la fin, Manchester United est seulement sixième, à neuf points du quatrième, Leicester. La dernière défaite contre Swansea avec Fellaini en pointe, Ronney arrière-droit et Ashley Young récupérateur a été celle de trop pour les dirigeants mancuniens. Ciao le Pélican, bienvenue José, sondé depuis déjà quelques temps. Mourinho remplit la mission avec brio, grâce à un Rooney enfin retrouvé. Cinq victoires, un nul, et des provocations à tout-va en conférence de presse. "Je suis content d'avoir pu rendre service au seul véritable club que j'ai vraiment respecté dans ce championnat", explique-t-il au soir de la dernière journée.

  • Au…






  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant