Quel avenir pour Air France ?

le
1
Les négociations avec les syndicats ont échoué à Air France.
Les négociations avec les syndicats ont échoué à Air France.

La dernière réunion avec les pilotes d'Air France n'a pas débouché sur un accord au terme d'un round de négociations de dupes. La réponse syndicale à 17 % de demande de productivité était 2 à 4 %... La compagnie nationale va devoir trancher entre un plan A de croissance qui n'est plus réalisable faute d'augmentation de productivité et un plan B d'attrition avec réduction de la flotte et licenciements secs. C'est l'objet des prochaines réunions des dirigeants et des actionnaires du groupe Air France-KLM aujourd'hui et demain. La direction fera ensuite connaître ses intentions lors d'un nouveau CCE extraordinaire le 5 octobre réunissant l'ensemble des organisations professionnelles où seront annoncées les mesures. Auparavant se tiennent donc les réunions des conseils d'administration d'Air France-KLM (à Amsterdam le 1e octobre) et d'Air France (à Paris le 2 octobre) pour définir les stratégies possibles.

Licenciements secs possibles

Avec dix appareils en moins, une centaine d'équipages dont 200 pilotes sont concernés par l'éventuel plan d'attrition. C'est l'effectif qui pourrait être licencié dans le cadre d'un PSE, donc sans procédure de transfert vers Transavia comme cela a été le cas précédemment pour les pilotes. Au sol, on cite le chiffre de 3 500 salariés concernés dans les escales, les services commerciaux et techniques. Pour la compagnie, il s'agit de réduire le nombre de destinations non rentables et passer de 50 %...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Alex282 le jeudi 1 oct 2015 à 12:45

    Autre solution: dénoncer la convention collective !!