Quel "Anthony" pour entrainer Messi ?

le
0

Il a joué une finale de Ligue des champions avec Guardiola, il devrait normalement jouer la finale de la Ligue des champions de cette année avec Luis Enrique, et si, un jour, il jouait pour Anthony, Anthony irait en finale de la Ligue des champions avec lui.. Dans le Guardian, José Mourinho a souligné, à sa façon, le génie de Lionel Messi. En si pour le technicien portugais, la Pulga n'a pas besoin d'un grand coach pour être performant, l'identité d'Anthony reste nébuleuse. A moins que...

  • Anthony Hopkins
    Inspiré par son rôle d'Hannibal Lecter, l'acteur met en place une méthode d'entraînement toute particulière : les joueurs doivent ainsi porter des masques de fer, à la Lewandowski, toute la semaine et sont privés de viande trois jours avant les matches. Coup gagnant. Mort de faim, et plus agressif, Messi enchaîne les records et pointe à 67 buts à la mi-saison. Le moment choisi par Suarez pour craquer et manger l'index de l'arbitre après une faute sifflée contre lui. L'Uruguayen est suspendu à vie, et Hopkins incarcéré pendant huit ans pour incitation au cannibalisme.

  • Carmelo Anthony
    Lassé de courir après le titre NBA, Carmelo Anthony débarque en Catalogne avec l'ambition de devenir le meilleur coach de l'histoire du football. Manque de bol, le natif de Brooklyn a zappé de demander des conseils à Kobe Bryant, et reste persuadé qu'un tir pris en dehors de la surface vaut trois buts, et force donc Messi à tenter des frappes de loin. Si l'Argentin inscrit quelques buts sublimes, le Barça est éliminé dès les huitièmes de finales de Ligue des Champions. Fier de ses ouailles, Carmelo se ridiculise en conférence de presse en annonçant tout miser sur la suite de la série et les 4 prochains matches pour reprendre la main et passer ce premier tour de play-offs. Dur.



  • Anthony Kiedis
    Désormais âgé de plus de 50 ans, Anthony Kiedis décide que ses jours de rockstar sont désormais derrière lui, et de couler des jours dorés en Catalogne. Leader charismatique, habitué à sublimer une formation talentueuse, l'ex chanteur des Red Hot Chili Peppers s'entend directement avec Messi, qu'il replace à la pointe de l'attaque. Seul problème, Kiedis exige de l'Argentin qu'il enlève son maillot et saute dans la foule à chaque but inscrit. Résultat, le numéro 10 marque beaucoup, mais est suspendu la moitié des matches pour des cartons jaunes idiots, et le Barça est relégué.

  • Antonio Cassano
    Libre…












  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant