Québec : les souverainistes favoris des législatives

le
0
Les grèves étudiantes ont provoquédes élections anticipées.

Une petite foule bigarrée se précipite vers le Métropolis, l'une des grandes salles de concerts de Montréal. Au spectacle ce soir, le programme annonce: «Grand rassemblement Pauline Marois, chef du Parti québecois (PQ).» Face au Métropolis, où des motards débonnaires exposent leurs Harley Davidson, les curieux regardent les derniers fidèles de l'indépendance venus soutenir la chef de leur parti. C'est le dernier grand meeting de la campagne. L'état-major souverainiste reviendra au Métropolis mardi au soir des élections. Près de 2000 fans brandissent leurs drapeaux aux fleurs de lys.

Le PQ a mobilisé ses candidats vedettes: anciens journalistes, artistes et fonctionnaires de la politique pour rendre hommage à Pauline Marois. Souvent dépeinte comme Bonemine, la femme du chef Abraracourcix, par les caricaturistes québécois, la patronne du PQ se pose en mère sourire de tous les Québécois. Mais pas de l'indépendance du Québec. Interrogée plusieurs fois sur cette q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant