Québec : demi-victoire pour les séparatistes

le
0
Vainqueurs des législatives, les souverainistes vont former un gouvernement minoritaire.

«Une mince victoire qui freine l'ordre du jour du PQ», a titré en une le quotidien anglophone montréalais The Gazettemercredi matin. Le Parti québécois (PQ) a obtenu 32 % des voix, contre 31 % au Parti libéral, 27 % à la CAQ (Coalition avenir Québec) et 6 % à Québec solidaire (gauche). Sur 125 sièges à l'Assemblée nationale, Pauline Marois ne pourra compter que sur 54 députés et sur le soutien de deux députés de Québec solidaire. Pas assez pour obtenir la majorité, fixée à 63 parlementaires. Lors d'un vote de confiance, les 50 députés libéraux, alliés aux 19 députés de la CAQ, pourraient aisément défaire le gouvernement souverainiste.

Au cours de son discours de victoire, la future chef du gouvernement a compris le danger. Elle a assuré qu'elle «dirigera un gouvernement à l'écoute». Plusieurs de ses promesses de campagne seront mises à mal. La chef souverainiste aura du mal disait-on à abolir la hausse des frais de scolarité, qui ont mené le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant