Québec : 50 morts, le conducteur accusé

le
0
La police estime que les personnes disparues dans la catastrophe peuvent désormais être considérées comme mortes. Le PDG de la société ferroviaire à laquelle appartenait le train accuse le conducteur d'avoir mal réglé les freins manuels.

Les autorités québécoises n'ont plus l'espoir de retrouver vivantes les personnes portées disparues dans l'accident de train de Lac-Mégantic, survenu samedi. Vingt corps ont déjà été retrouvés et les enquêteurs cherchent encore les dépouilles de 30 autres. «Nous avons rencontré les familles de ces 50 personnes vraisemblablement décédées», a déclaré l'inspecteur Michel Forget. Le précédent bilan officiel faisait état de 15 morts et 45 disparus.

C'est dans ce contexte que le président de compagnie ferroviaire de The Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA), à laquelle appartenait le train, s'est enfin rendu sur place. Les autorités ont toutefois refusé qu' Edward Burkhardt inspecte le centre-ville dévasté. Le PDG de M...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant