Que vont devenir les ABCD de l'égalité ? Réponse début juillet

le
1
Que vont devenir les ABCD de l'égalité ? Réponse début juillet
Que vont devenir les ABCD de l'égalité ? Réponse début juillet

Enterrés ou généralisés ? Selon son entourage, le ministre de l'Education nationale Benoît Hamon fera «dans les premiers jours de juillet» des annonces sur le devenir des ABCD de l'égalité. Un rapport d'évaluation devait lui être remis vendredi sur cette expérimentation, lancée à la rentrée 2013 pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école, et qui devait être généralisée à la rentrée 2014. Jeudi, lexpress.fr avait affirmé que Benoît Hamon s'apprêtait à enterrer ce dispositif.

Les ABCD se sont retrouvés dans le collimateur du mouvement «Journées de retrait de l'école» emmené par Farida Belghoul, proche de mouvements d'extrême droite et du polémiste Dieudonné, rassemblant à la fois musulmans rigoristes et catholiques conservateurs, contre un supposé enseignement de la «théorie du genre», niant selon eux la différence sexuelle. L'école a ainsi été secouée par des rumeurs sur des garçons obligés de porter des robes ou des cours de masturbation en maternelle.

«L'éducation à l'égalité est une mission essentielle de l'école. Il n'est nullement question d'y renoncer», ont affirmé vendredi, dans des messages identiques sur leurs comptes Twitter, Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.

L'éducation a l'égalité est une mission essentielle de l'école. Il n'est nullement question d'y renoncer.? Najat Belkacem (@najatvb) 20 Juin 2014

Hamon : «L'égalité filles-garçons, ce n'est pas négociable»

Leur brève communication intervient également au lendemain de la publication dans «Le Monde» d'une tribune appelant le ministre à généraliser le dispositif, signée par des associations comme Osons le féminisme ou le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire, qui regroupe plusieurs syndicats d'enseignants.

«L'égalité filles-garçons, ce n'est pas négociable, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le vendredi 20 juin 2014 à 16:33

    J'ai une suggestion : on en ferait de l'isolation thermique : entre deux parois, cela permettrait de favoriser la transition énergétique. Et bim ! En plus cela plairait a Ségolène et aux zecolos.