Que vaut... ce vaste loft parisien avec terrasse ?

le
1

JEU-CONCOURS - Chaque vendredi, Le Figaro Immobilier vous présente un logement qui a été vendu récemment. Vous avez jusqu’à jeudi soir pour nous dire quel a été, selon vous, son prix. L’évaluation la plus proche de la réalité remportera un lot.

Retour sur la capitale avec un nouveau bien récemment vendu pour tester le flair de nos internautes amateurs d’évaluation immobilière. Si le marché des appartements est généralement plus facile à cerner que celui des maisons, nous sommes là en présence d’un logement atypique. Installé dans le 19e arrondissement au-dessus d’un immeuble industriel (un garde-meuble), ce loft cumule les avantages pour les amateurs de ce type de biens.

Il présente de vastes volumes avec 185 m² habitables répartis sur deux niveaux, une superbe terrasse de 118 m² ainsi que deux terrasses secondaires (23 et 14 m²) avec des vues sur la plupart des monuments parisiens sans oublier un sacré pedigree historique. L’immeuble a en effet été conçu en 1933 par les architectes Eugène Beaudoin et Marcel Lods, des avant-gardistes qui ont misé très tôt sur l’industrialisation et sur l’utilisation de matériaux préfabriqués rendant les constructions plus légères.

Structure en béton apparente

L’appartement, vendu par l’agence Architecture de collection, spécialisée dans la vente d’architecture remarquable des 20e et 21e siècles, a bénéficié d’une reconversion soignée pour le rendre habitable dans les meilleures conditions. Tout en conservant son caractère industriel avec sa structure en béton apparente, il offre un salon entièrement vitré baigné de lumière sur lequel s’ouvrent une cuisine et un bureau prolongé par un balcon.

Côté chambres, chacun des deux niveaux dispose de la sienne avec salle de bains, sans oublier un coin cuisine/salle à manger au dernier étage, donnant sur la grande terrasse. Lorsque l’on ajoute à ces atouts le calme d’un environnement préservé proche du parc de Belleville et des Buttes Chaumont, on peut se douter que la note est bien plus salée que les tarifs moyens du quartier. Pour rappel, les dernières statistiques des notaires de Paris et d’Ile-de-France affichent un prix moyen de 6560 euros du mètre carré (et 6880 dans le secteur du 19e où est situé le bien). À vos calculettes et que le meilleur gagne!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 2 semaines

    Vu le quartier pourri, je dirai 1 000 000 euros.