Que sont devenus les héros du Mondial 2014 ?

le
0
Que sont devenus les héros du Mondial 2014 ?
Que sont devenus les héros du Mondial 2014 ?

Il y a un an au Brésil, ils se sont fait remarquer pour le meilleur comme pour le pire. Douze mois plus tard, on vous propose de voir où ils en sont...

Ils ont surfé sur le Mondial


Memphis Depay ( Pays-Bas)
Révélation des Pays-Bas avec qui il a planté deux fois pendant la compétition, Memphis Depay a depuis été convoité par tous les gros d'Europe. Et vu qu'il a confirmé avec 22 buts en Eredivisie - son PSV champion - et six en Ligue Europa, le bonhomme a pu signer à Manchester United, qui a déboursé 32 millions d'euros pour lui. Prochaine étape ? S'imposer chez les Red Devils sous les ordres de Louis van Gaal et se rendre indispensable avec les Oranje.

James Rodríguez ( Colombie)
Objectivement le meilleur joueur du Mondial. James a signé au Real Madrid pour plus de 80 millions d'euros. Un transfert risqué dans un club où l'entrejeu est surchargé et l'attaque bien équipée, mais qu'il a assumé malgré deux mois d'absence pour blessure. 29 titularisations en Liga (treize passes, treize buts) et huit autres en Ligue des champions (deux passes, un but), le meneur de jeu a fait son trou dans la Maison Blanche et reste indispensable en sélection. S'il brille en Copa América, il pourrait devenir le plus grand joueur de l'histoire de la Colombie.

Lionel Messi ( Argentine)
Quatre fois buteur, décisif à quasiment tous les matchs, mais impuissant en finale, Lionel Messi a clairement réussi son Mondial à défaut d'y avoir été parfait. Car sans lui, l'Albiceleste serait tombée bien avant la dernière marche. S'il n'a pas repris ses droits face à Ronaldo au dernier Ballon d'or, la Pulga semble avoir fait le nécessaire cette saison pour redevenir indiscutablement le numéro 1 mondial en étant décisif dans le money time de la C1, de la Liga et de la Copa del Rey. Le tout avec des stats de feu : dix buts et cinq passes en C1, 43 buts et 18 passes en Liga. S'il brille à la Copa América, il aura réalisé la saison parfaite.

Yacine Brahimi ( Algérie)
Il fait partie des Fennecs qui ont illuminé le Mondial brésilien, celui qui, individuellement, a su tirer le mieux son épingle du jeu. Rapides, les Dragons de Porto se l'offrent pour 6,5 millions après la compétition et il…











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant