Que se passe-t-il dans la tête des amoureux ?

le
0
La réponse de Jean-Didier Vincent, membre de l'Académie nationale de médecine.

Il est de bon ton d'opposer l'amour, qui est de l'ordre du sentiment, et le sexe, qui se résume dans l'acte charnel. Ce dualisme ne tient pas la route. L'amour est toujours une affaire de désir et ce dernier a toujours son siège dans le cerveau. Nous sentons avant d'agir et l'affect qui vient du corps précède l'acte dicté par la force impérieuse du désir. Ce n'est donc pas dans le c½ur, qui n'est qu'un exécutant, que s'accomplit l'amour (c'est-à-dire le sexe), mais dans cet organe où se rassemblent les perceptions et les décisions: le cerveau. C'est un cerveau que les amoureux devraient graver dans l'écorce des arbres et non un c½ur. C'est encore dans le cerveau que naissent la jouissance mais aussi la souffrance, qui sont les acolytes du désir.

Tout se passe dans la partie basse du cerveau, une région en forme d'entonnoir qu'on appelle l'hypothalamus; elle a à peu près la taille d'un ongle et rassemble en son sein les centres de commandes des grandes foncti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant