Que reste-t-il du discours du Bourget de François Hollande

le
3
VIDÉO - Le 22 janvier 2012, François Hollande prononçait le discours fondateur de sa campagne présidentielle devant 20.000 partisans. Un an après, Le Figaro fait le bilan des engagements pris lors de ce grand show.

C'était il y a un an, une éternité. Trois mois jour pour jour avant le premier tour de la présidentielle, François Hollande tenait au Bourget, en Seine-Saint-Denis, la premier grand meeting spectacle de la campagne, devant 20.000 sympathisants.

Le candidat socialiste, qui cherchait encore à l'époque à asseoir sa crédibilité, était attendu au tournant. Qualifié deux mois plus tôt de «capitaine de pédalo» par Jean-Luc Mélenchon, cible d'un continuel procès en mollesse intenté par la droite, Hollande se devait de faire valser ces étiquettes peu flatteuses. Au Bourget, il avait choisi d'incarner la fermeté, à la fois contre le «monde de la finance», son «adversaire», et pour la lutte contre la délinquance et les déficits publics.

Un nu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 22 jan 2013 à 10:37

    A chaque élections il y a des débiles pour croire aux promesses, mais reconnaissons que globalement FH n'a pas menti : je n'aime pas les riches..............certes il n'y aura plus aucun investissement, le pays coure au gouffre mais la plus folle de ses croyances aura été tenue.

  • M3493130 le mardi 22 jan 2013 à 10:13

    C'est une fois de plus la preuve du manque d'honnêteté du monde politique. On a un discours et après on fait autre chose. Notre Président est comme les autres.

  • mlaure13 le mardi 22 jan 2013 à 09:50

    Comme dans la chanson...Que reste t'il, de nos amours...