"Que peut-il se passer sur les marchés et quels actifs privilégier ?" (Oddo AM)

le , mis à jour à 17:03
9

Oddo AM fait le pari d'un retour prudent sur les actions européennes, mais déconseille les actions américaines.
Oddo AM fait le pari d'un retour prudent sur les actions européennes, mais déconseille les actions américaines.

Après la débâcle de lundi sur les marchés financiers, et après un net rebond mardi, Oddo AM livre ses opinions sur ce qui pourrait advenir à court et moyen termes sur les marchés. Les actions européennes sont privilégiées, mais avec prudence.

Les inquiétudes sur la Chine n’ont pas été les seules à expliquer le mouvement de baisse des derniers jours, rappelle tout d’abord Oddo AM. La société de gestion estime que la recrudescence des doutes sur la croissance mondiale a aussi beaucoup participé à la récente chute des marchés.

« Au global la croissance mondiale en 2015 risque de s’établir entre 2 et 2.5% alors que les attentes en début d’année étaient de l’ordre de 3.5%. Une différence qui engendre historiquement des corrections sur les marchés d’actions de l’ordre de 20/25%. Nous y sommes presque », estime Oddo AM.

L’expression « nous y sommes presque » laisse entendre que la chute pourrait reprendre dans les jours à venir, mais que le potentiel de baisse reste désormais relativement limité.

Doutes sur les Etats-Unis

Oddo AM affiche ses doutes vis-à-vis de la conjoncture américaine. Dans la patrie de l’oncle Sam, « la croissance reste faible par rapport à son potentiel, et l’inflation [est] particulièrement basse », remarquent les auteurs.

La société de gestion souligne surtout, comme les investisseurs le savent déjà, que la question d’une remontée des taux de la Fed rend le marché très nerveux : « une hausse des taux, pourtant nécessaire à ce stade avancé du cycle, est vue comme porteuse de risques sur les actifs risqués plutôt que comme un signal de reprise solide ».

Plusieurs facteurs de soutien pour les marchés, notamment européens

Ainsi, que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs, « dans cet environnement chahuté, les politiques monétaires [devraient] rester extrêmement accommodantes pendant longtemps, sans pour autant contribuer à relancer la croissance mondiale ». Malgré ce dernier bémol, « la conséquence sur les marchés est certainement des taux longs [taux d'emprunt à 10 ans et plus] qui vont rester bas. C’est un soutien à terme pour les marchés actions ».

En somme, le risque de rechute est présent à court terme, mais à moyen terme, la tendance haussière devrait dominer de nouveau. Aucun krach de grande ampleur n’est donc envisagé.

Certes, « l’environnement macroéconomique semble moins favorable », reconnaissent les auteurs, « mais la valorisation [des marchés actions] est redevenue raisonnable avec un PE [ou PER] anticipé à 12 mois de 13.6 sur l’Eurostoxx 50 [indice d’actions européennes]. De plus, les sociétés bénéficient toujours de conditions financières attractives ». Tous ces éléments vont dans le sens d’un potentiel de réappréciation non négligeable pour les marchés du Vieux continent.

« Dans ce cadre, il faut privilégier les actions européennes domestiques qui bénéficient d’un environnement global plutôt favorable, au détriment de celles des marchés émergents ou même de celles des Etats-Unis, trop chères dans le contexte actuel », affirme Oddo AM.

Tout en invitant les investisseurs à se repositionner progressivement sur les marchés européens, la société de gestion recommande la prudence, en faisant pour l'instant le pari d’un « retour a minima sur les actifs risqués en l’absence d’autres données aggravantes ».

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • launor le mercredi 2 sept 2015 à 22:35

    N'ayant pas besoin de gagner plus , je ne vais pas faire un chèque en blanc à tous ces parasites surpayés qui peuplent un secteur financier hypertrophié

  • SM7 le mercredi 26 aout 2015 à 18:21

    Que faire ? Amha rien ! Partant du principe que la bourse est tombée aux mains des robots et des transactions à la Micro-seconde. Les PP n'ont aucune chance.

  • desmar10 le mercredi 26 aout 2015 à 10:25

    Même si les actions américaines sont surévaluées ! le problème ,est que si les nôtres ne le sont pas ,on croule quand même si Wall Street dégringole et corrige!! dommage!!!

  • MILAV le mardi 25 aout 2015 à 18:21

    Pour ma part je largue tout au fur et à mesure que mes pru redeviennent acceptables, plus confiance à la bourse!

  • remimar3 le mardi 25 aout 2015 à 18:02

    Souvenez-vous des discours lénifiants de fin 2007. Les causes de la baisse amorcée n'avaient rien de systémique selon les commentateurs. En fait le système s'est bel et bien écroulé comme des dominos.

  • guerber3 le mardi 25 aout 2015 à 17:13

    Tous les vendeurs d' actions reviennent à la charge pour faire acheter n' importe quoi; ils ne savent rien du futur mais construisent le leur sans hésitation...allez les pigeons, c' est le moment d' acheter...!

  • doussine le mardi 25 aout 2015 à 17:12

    j'aimerais avec du cash car il y a de vraies belles affaires. Comme d'habitude je regrette.. Les vraies belles PV se font à ce moment la.

  • M78543 le mardi 25 aout 2015 à 17:06

    le rebond tech est en rapport avec la baisse ... mouarf

  • M4358281 le mardi 25 aout 2015 à 17:00

    Dame ..si tu as mal choisi tes fonds au départ c'est trop tard ! le reste c'est du dodo oddo