Que nous réserve la WWDC d'Apple cette année ?

le
0
Que nous réserve la WWDC d'Apple cette année ?
Que nous réserve la WWDC d'Apple cette année ?

La conférence des développeurs d'Apple se tient cette année du 13 au 17 juin. Même si la firme de Cupertino a l'habitude de ne rien laisser filtrer en amont de ce rendez-vous annuel, de récentes rumeurs laissent penser que Tim Cook et ses équipes pourraient annoncer des applis Apple pour Android et aussi ouvrir Siri à de nouveaux appareils et systèmes d'exploitation.Par le passé, la WWDC a souvent fait office de plate-forme de lancement de nouveaux appareils, cette année, il se pourrait bien qu'Apple dévoile un nouveau MacBook Pro, un nouveau moniteur 5K, voire une nouvelle mouture de son Mac Pro. Mais cet événement est historiquement plus axé logiciels et services, changements apportés aux systèmes d'exploitation des iPhone, iPad, Apple TV, Mac et plus récemment Apple Watch.

L'une des rumeurs les plus persistantes en amont de la keynote de lundi concerne une nouvelle version d'iMessage (l'appli gratuite de communications multimédias pour iPhone, iPad et même Mac) pour Android.

Comme ses plus grands concurrents directs, à savoir Google et Amazon, Apple sait qu'il doit trouver de nouveaux moyens pour s'intégrer de plus en plus à la vie des utilisateurs, peu importe le système d'exploitation qu'ils utilisent, du fait que le monde devienne de plus en plus mobile et que l'Internet des Objets se concrétise.

C'est pourquoi il ne faudra pas s'étonner d'apprendre que la firme à la pomme annonce la gratuité de Siri, son appli de commande vocale. Siri devrait débarquer sur Mac de bureau dans le courant de l'année, mais pourrait aussi être étendu à d'autres appareils et applis de fabricants tiers.

Mais cette évolution pourrait aussi sonner le glas du support technique d'un certain nombre d'appareils Apple existants. Il est fortement possible par exemple que la prochaine version de l'iOS soit trop exigeante côté hardware pour fonctionner sur les iPhone 4S ou les premiers iPad.

Les mises à jour de logiciels seront cependant accueillies à bras ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant