Que faire de son vieux contrat monosupport

le
0
Henri Réau. (© Le Revenu)
Henri Réau. (© Le Revenu)

Vous êtes encore nombreux à détenir un contrat d’assurance vie monosupport. Moins souple et souvent moins performant que dans sa version multisupport, ce type de contrat perd peu à peu de son intérêt économique. Toutefois les plus anciens conservent des atouts fiscaux importants. Alors faut-il retirer progressivement les fonds de son contrat en euros, faut-il le clôturer ? Ou à l’inverse est-il pertinent de le conserver voire de l’alimenter ?

Clôturer son contrat

D’une manière générale, il ne faut jamais clôturer un vieux contrat ouvert avant 1991. La principale raison est fiscale. Au décès, les sommes versées au bénéficiaire sont pas ou peu taxées. Dans une logique de transmission, conservez ces vieux contrats et alimentez-les si vous n’avez pas profité pleinement de leurs atouts fiscaux. D’autres anciens contrats permettent en outre de bénéficier d’un taux de rendement minimum garanti qui peut s’avérer aujourd’hui attrayant. Enfin si vous souhaitez compléter vos revenus, certains garantissent un taux de rente viagère très compétitif.

Arbitrer les fonds

En revanche un certain nombre de contrats monosupports sont délaissés par les assureurs qui concentrent leurs efforts sur leurs produits vedettes. Du coup il est parfois judicieux d’arbitrer les capitaux vers un support plus performant. Mais plutôt que de clore définitivement le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant