Que faire après un refus de crédit ?

le
0

Face à un dossier présentant un risque trop élevé, une banque peut refuser un crédit. Il convient alors de comprendre le refus puis de s'adresser à d'autres établissements.

Les raisons d'un refus

Faire une demande de crédit implique de présenter un dossier solide à sa banque. Lorsque l'effort financier est trop important au regard des revenus, avec plus de 33 % des revenus consacré aux remboursements mensuels, le refus peut être jugé préférable. Une multiplication de crédits à la consommation, une situation professionnelle instable, de nombreux épisodes de découverts bancaires, voire l'inscription au Fichier national des incidents de paiements sont autant d'éléments pouvant expliquer un refus.

S'adresser à d'autres banques

Si le motif de refus repose sur un dossier un peu fragile, il est possible de contacter d'autres établissements bancaires. Il faut noter cependant que les banques de dépôt classiques nécessitent l'ouverture d'un compte pour obtenir un crédit immobilier.

Certaines enseignes proposent des offres d'emprunt à des conditions plus avantageuses. Il est judicieux de se renseigner auprès des différentes banques afin d'évaluer les plus susceptibles d'accepter son dossier.

Faire appel à un courtier

Le courtier de crédits a pour mission de sélectionner le contrat le plus adéquat, au meilleur taux, pour son client. À la suite d'un refus, il peut donc être intéressant de s'adresser à ce spécialiste du marché des crédits : il sera à même de proposer le dossier à ses partenaires bancaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant