Que ça vous plaise ou non, André-Pierre Gignac est indispensable aux Bleus

le
0
Que ça vous plaise ou non, André-Pierre Gignac est indispensable aux Bleus
Que ça vous plaise ou non, André-Pierre Gignac est indispensable aux Bleus

Encore une fois, Didier Deschamps a fait appel à André-Pierre Gignac pour venir garnir les rangs de l'attaque des Bleus. Un choix contesté par pas mal d'observateurs. Et pourtant, DD a bel et bien raison de lui faire confiance.

Parce que lui, au moins, remporte des titres avec son club


En équipe de France, pour avoir des résultats, c'est toujours bien d'avoir des mecs qui ont l'habitude d'être les meilleurs en club et d'être champions à la fin de la saison. Ils permettent d'insuffler au reste du groupe le refus catégorique de la défaite et savent déjà ce que doit faire une équipe pour s'imposer. Et du côté des attaquants de pointe, il y en a peu actuellement qui peuvent se targuer d'assurer ce rôle en France. Hormis Karim Benzema, qui semble être mis sur la touche pour encore un bon bout de temps, quel buteur français est sur une dynamique de victoire finale ? André-Pierre Gignac, bien sûr. Avec les Tigres, il ne lui a pas fallu longtemps pour décrocher le titre de champion du Mexique, le tout en étant désigné meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition. Et l'histoire aurait pu être encore plus belle s'il n'avait pas échoué en finale de la Copa Libertadores et de la Ligue des champions de la CONCACAF. C'est sûr qu'Olivier Giroud et Alexandre Lacazette sont loin du compte avec Arsenal et Lyon, que ce soit en championnat, et dans les tournois continentaux.

Parce que le championnat mexicain n'a rien à envier à la Ligue 1


"Gna gna gna, Gignac il joue au Mexique, c'est un championnat tout pourri, ça ne veut rien dire." Et Lacazette qui marque contre Nancy, Giroud contre Burnley, ou Gameiro et Ben Yedder contre Eibar, c'est significatif peut-être ? Et si le championnat mexicain n'avait pas grand-chose à envier à la Ligue 1 actuelle ? Parce que, certes, APG écrase un peu trop facilement ses adversaires, mais que dire de toutes les anciennes gloires qui viennent se refaire une santé en France ? Lassana Diarra, Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa, Mario Balotelli et Younès Belhanda ont tous un point commun : celui d'être arrivés complètement hors de forme dans le championnat de France en n'ayant pour certains quasiment plus joué depuis deux ans, et de rouler quand même sur tout le monde. Un retour quasi systématique à leur meilleur niveau pour des mecs qu'on croyait "perdus pour le football". Peut-être parce qu'ils jouent contre des mecs comme Osvaldo Vizcarrondo, après tout. Non, Gignac n'a pas à rougir de son championnat.

[INLINE…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant