Quatrième mois de croissance dans le secteur privé en mai

le
2

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé français a crû pour le quatrième mois consécutif en mai grâce au secteur des services, la contraction du secteur manufacturier étant la plus faible depuis un an, selon la première version "flash" des indicateurs PMI de Markit publiés jeudi.

L'indice du secteur manufacturier a progressé à 49,3 contre 48,0 en avril, atteignant son plus haut niveau depuis mai 2014 mais restant sous la barre de 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice du secteur des services a quant à lui progressé à 51,6 contre 51,4 en avril, se maintenant au-dessus de la barre de 50 pour le quatrième mois d'affilée.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice manufacturier en hausse à 48,5 et un indice des services en hausse à 51,9.

L'indice composite, qui regroupe des éléments des deux indices sectoriels, a progressé à 51,0 contre 50,6 en avril, restant dans la zone d'expansion pour le quatrième mois consécutif.

L'indicateur d'emploi signale quant à lui une croissance pour le troisième mois de suite, grâce aux services.

Selon Jack Kennedy, économiste chez Markit, "l'activité du secteur privé français a à nouveau crû modestement en mai, suggérant que l'expansion économique se poursuit au deuxième trimestre".

Dans les services, qui demeurent le moteur de cette croissance, l'optimisme des dirigeants progresse à nouveau, souligne-t-il.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le jeudi 21 mai 2015 à 09:24

    Il devient indispensable, pour que l' intox joue son plein effet, de trouver les titres d' articles les plus percutants. Tout va être dans les titres, ensuite on retombe dans la "bouillie pour chats "...!!!

  • bearnhar le jeudi 21 mai 2015 à 09:20

    Heureusement qu'il y a le public pour tout remanger et meme au-delà...Rien que l'addition Areva, le privé peut cavaler pour reboucher le trou, c'est pas demain la veille. Ce pays est génial.