Quatre syndicats saisissent la justice sur Fessenheim

le
0
La CGT, FO, la CFDT et la CFE-CGC déposent ce lundi un recours au Conseil d'État contre la nomination de Francis Rol-Tanguy, chargé de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

La mobilisation des syndicats contre la fermeture de la centrale alsacienne de Fessenheim, promise par François Hollande d'ici à la fin 2016, s'étend à tous les registres, y compris judiciaires. Comme annoncé le 25 janvier, quatre syndicats, la CGT Mines-Énergie, FO Énergie et Mines, CFDT Chimie Énergie et la CFE-CGC Énergies déposent ce lundi un recours auprès du Conseil d'État pour contester la légalité de la nomination d'un délégué interministériel chargé de la fermeture de la doyenne des centrales nucléaires françaises. Ce poste a été créé par un décret du 12 décembre 2012 et a été assigné le 13 décembre à Francis Rol-Tanguy, réputé spécialiste du dialogue social et proche des communistes.

La nomination d'un «M. fermeture de Fessenheim» est illégale, expose Virginie...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant