Quatre soldats turcs tués dans des accrochages avec le PKK

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 31 juillet (Reuters) - Quatre soldats 
turcs ont été tués dimanche lors de deux accrochages distincts 
avec des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan 
(PKK) dans l'est du pays, a-t-on appris auprès des autorités. 
    Le premier affrontement a éclaté lorsque des séparatistes 
ont ouvert le feu sur des soldats dans une région boisée de la 
province d'Ordu, près de la mer Noire, et a fait trois morts et 
deux blessés dans les rangs de l'armée, selon le gouverneur 
local, Irfan Balkanlioglu. 
    Le bilan du deuxième accrochage, dans la province de 
Hakkari, frontalière de l'Irak et de l'Iran, s'élève à un mort 
et six blessés parmi les soldats turcs, dit-on de sources au 
sein des services de sécurité.     
    Vendredi, l'armée avait tué 35 combattants kurdes qui 
avaient tenté de prendre d'assaut une base située dans cette 
même province. 
    Le PKK a pris les armes contre l'Etat turc en 1984 et plus 
de 40.000 personnes, essentiellement des Kurdes, ont trouvé la 
mort dans les violences depuis lors. 
    Le cessez-le-feu qui était en vigueur depuis deux ans et 
demi a volé en éclats en juillet 2015 et des milliers de 
séparatistes de même que des centaines de membres des forces de 
sécurité ont été tués depuis cette date, selon les chiffres 
d'Ankara. 
 
 (Seyhmus Cakan; Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant