Quatre soldats de la coalition tués à la frontière yéménite

le , mis à jour à 07:36
0

RYAD, 25 juin (Reuters) - Quatre soldats, de nationalités saoudienne et émiratie, ont été tués mercredi lors de bombardements houthis à la frontière de l'Arabie saoudite et du Yémen, rapportent jeudi des médias officiels saoudiens. Les attaques des Houthis contre la frontière saoudienne se sont intensifiées au cours des dernières semaines malgré la campagne de bombardements menée par la coalition conduite par l'Arabie saoudite pour restaurer l'ancien gouvernement yéménite. Deux soldats des forces terrestres royales saoudienne, un garde-frontière et un officier de l'armée des Emirats arabes unis, ont été tués dans trois attaques distinctes menées à plusieurs endroits de la frontière qui sépare les deux pays. La coalition arabe mise en place par l'Arabie saoudite bombarde depuis le 26 mars les Houthis et les unités de l'armée yéménite ralliées à leur cause. L'objectif de Ryad est d'enrayer la progression des miliciens chiites, qui tiennent Sanaa depuis septembre, et de rétablir dans ses fonctions le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite. Des pourparlers de paix indirects sous l'égide de l'Onu se sont achevés vendredi à Genève sans résultat. Depuis le début de l'offensive saoudienne, plus de 2.800 personnes ont perdu la vie au Yémen. (Angus McDowall,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant