Quatre soldat saoudiens tués à la frontière avec le Yemen

le , mis à jour à 03:49
0

LE CAIRE, 6 juin (Reuters) - Quatre soldats saoudiens ont été tués lors d'une attaque lancée sur les zones frontalières de Jizan et Najran, en Arabie saoudite, par les forces fidèles à l'ancient président yéménite Ali Abdoullah Saleh et les rebelles houthis, a dit vendredi l'agence de presse officielle saoudienne SPA. Selon cette dernière, une attaque a été lancée vendredi matin à partir du Yemen sur Jizan et Najran. Au cours des combats qui ont duré jusqu'à midi, des dizaines de soldats yéménites ont été tués ainsi que quatre soldats saoudiens, d'après un communiqué de la coalition arabe intervenant au Yemen cité par la SPA. Sur ces quatres soldats tués figurent un officier de la Garde nationale, deux officiers de l'armée de la terre et un garde frontalier. Une coalition de plusieurs pays sunnites du Golfe conduite par l'Arabie saoudite mène depuis fin mars des raids aériens contre les groupes houthis qui se sont emparés de la majeure partie du Yémen. Les Houthis participeront à la conférence de paix sur le Yémen qui doit s'ouvrir le 14 juin à Genève sous l'égide des Nations unies, a annoncé jeudi un représentant de la milice chiite. ID:nL5N0YQ3FT (Mostafa Hashem, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant