Quatre morts dans plusieurs attaques et fusillades en Egypte

le
0

LE CAIRE, 7 novembre (Reuters) - Une attaque visant l'armée et deux fusillades en marge de manifestations islamistes ont fait au moins quatre morts et huit blessés vendredi en Egypte, a-t-on appris de sources médicales et proches des services de sécurité. A Ismaïlia, sur les bords du canal de Suez, un soldat et un civil ont été tués par des hommes armés qui ont ouvert le feu sur un poste de contrôle militaire, ont indiqué des sources sécuritaires. Au Caire, un civil a été tué et deux autres blessés par balles au cours de heurts entre des manifestants islamistes et des habitants du quartiers où ils s'étaient rassemblés, selon un responsable des services de sécurité. Plus au Sud, dans la province du Fayoum, un manifestant islamiste de 17 ans a été abattu par la police, ont dit des sources médicales. Cinq autres personnes ont été blessées, dont trois policiers. Les violences de ce genre sont quasi quotidiennes en Egypte depuis que le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a été renversé il y a un peu plus d'un an par l'armée, dont le chef, Abdel Fattah al Sissi, s'est depuis fait élire à la présidence. (Mohamed Abdellah et Yousri Mohamed; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant