Quatre morts dans l'explosion d'une mine dans l'est de l'Ukraine

le
0
    KIEV, 10 février (Reuters) - Quatre civils ukrainiens ont 
été tués mercredi dans l'explosion d'une mine au passage de leur 
véhicule à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la ville 
de Donetsk contrôlée par les rebelles séparatistes, a annoncé 
l'armée ukrainienne. 
    Deux des passagers sont morts sur le coup et deux autres ont 
succombé à leurs blessures. Un passager a survécu. 
    La camionnette était dans la file d'attente de la "zone 
grise", la zone tampon entre les territoires contrôlés par 
l'Ukraine et ceux contrôlés par les séparatistes, a expliqué un 
porte-parole de l'armée ukrainienne.  
    Le conducteur et les passagers ont passé outre les panneaux 
indiquant le danger de mines et ont engagé la camionnette sur le 
bas-côté de la route. C'est alors que l'explosion s'est 
produite, a ajouté le porte-parole. 
    Un grand nombre de mines n'ont toujours pas été neutralisées 
dans la zone de conflit où les combats se poursuivent malgré le 
cessez-le-feu conclu il y a un an. 
    La semaine dernière, l'Organisation pour la sécurité et la 
coopération en Europe (OSCE), qui supervise la mise en oeuvre du 
cessez-le-feu, a fait part de sa préoccupation face à l'escalade 
de la violence dans l'est de l'Ukraine. 
    Depuis avril 2014, début du soulèvement des séparatistes 
prorusses après l'annexion de la Crimée par la Russie, plus de 
9.000 militaires et civils ont été tués. 
 
 (Natalia Zinets et Pavel Polityouk; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant