Quatre mois après les attentats, le restaurant Le Petit Cambodge rouvre ses portes

le
0
Quatorze personnes avaient trouvé la mort le soir des attentats entre le restaurant Le Petit Cambodge et le bar Le Carillon.
Quatorze personnes avaient trouvé la mort le soir des attentats entre le restaurant Le Petit Cambodge et le bar Le Carillon.

Le restaurant Le Petit Cambodge, où trois personnes ont été tuées le soir du 13 novembre par des djihadistes, a rouvert lundi 13 mars, quatre mois pratiquement jour pour jour après les attentats de Paris.

« Maintenant la vie reprend (...) On avait hâte de rouvrir », a déclaré Kirita Gallois, une des trois propriétaires, les larmes aux yeux, lors d’un discours prononcé devant le restaurant qui venait de lever le rideau de fer, peu après 18 h 30.

Quatorze personnes avaient trouvé la mort le soir des attentats entre le restaurant cambodgien et le bar Le Carillon situé à seulement quelques mètres, lui aussi la cible du « commando des terrasses ».

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant