Quatre miraculés dans un crash d'avion sur le Larzac

le
0
Une enquête doit déterminer si le jeune pilote a pris un risque inconsidéré en décollant malgré l'épais brouillard.

C'est l'histoire d'un miracle que raconte Midi Libre ce lundi. Celle du crash d'un avion dont les occupants ont survécu. Retour sur les faits.

Un jeune pilote d'une vingtaine d'années,tout juste breveté,avait décidé d'emmener trois de ses amis faire une balade d'une heure dans le ciel du Larzac. Dimanche, c'est le grand jour. Peu après 9 heures, les quatres jeunes gens s'envolent donc à bord d'un appareil, le petit DR Robin 400, loué quelques heures auparavant. Le vol se déroule sans problème au-dessus du paysage aride et lunaire du Causse du Larzac.

Mais au moment de l'atterrissage, vers 10h45, les choses se compliquent. Et pour des raisons qui restent à éclaircir, l'appareil finit par s'écraser dans un champ fraîchement semé. L'avion, planté dans le sol, est entièrement détruit.

«Quand on voit l'état de l'avion, ils s'en sortent bien»

Le bilan humain aurait pu être dramatique. «À 250 mètres de là, il y a un trou, un à-pic incroyable. Droit devant, ce sont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant