Quatre ministres alertent sur les coupes budgétaires

le
4
Aurélie Filippetti, Valérie Fourneyron, François Lamy et Benoît Hamon ont décidé de s'allier pour protéger leurs crédits.

D'ordinaire, les discussions budgétaires se font en toute discrétion. Chaque ministre défend ses crédits dans son coin. Et veille, jusqu'aux ultimes arbitrages, à ne rien dire de ses victoires et de ses échecs. «Chacun pour soi, Dieu pour tous» est la devise. La démarche, dont France Info s'est fait l'écho mercredi, est cette fois tout à fait inédite. Pas moins de quatre ministres ont décidé de s'allier pour mieux protéger leurs crédits: Aurélie Filippetti (Culture), Valérie Fourneyron (Sports, Jeunesse et Vie associative), François Lamy (Ville), Benoît Hamon (Économie sociale et solidaire).

Motif de leur inquiétude: le gel de 2,3 milliards d'euros annoncé la semaine dernière par Matignon pour financer les dépenses liées à l'emploi consécutives à la hausse du chômage. Un gel qui s'ajoute aux 6,5 milliards d'euros déjà mis en réserve. ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 9 jan 2013 à 20:19

    Vous connaissez la loi de solidarite des ministres : un ministre çà ferme sa g u eu le ou çà démissionne. Je ne sais plus de qui. Chevènement ou jjss.

  • hgourg le mercredi 9 jan 2013 à 20:18

    Marrant, c'est des ministeres pour zinzins de gauche. Ils viennent de decouvrir leurs chiffres seulement maintenant, a quoi servent ils donc le reste de la journee ?

  • 2445joye le mercredi 9 jan 2013 à 19:49

    Supprimez donc ces ministres et leurs ministères. On pourra très bien faire sans.

  • dhote le mercredi 9 jan 2013 à 19:34

    Le chantage commence, au nom de quoi ces ministres, tres à gauche,échaperaiebt-ils aux rigueurs budgétaitres? On peut baisser leurs budgets on y verra rien.