Quatre militaires abattus lors d'une fusillade aux Etats-Unis

le
0
UN TIREUR ABAT QUATRE MILITAIRES DANS LE TENNESSEE
UN TIREUR ABAT QUATRE MILITAIRES DANS LE TENNESSEE

par Rich McKay

CHATTANOOGA, Tennessee (Reuters) - Cinq personnes - quatre "Marines" et l'auteur de la fusillade - ont péri dans des tirs qui ont visé jeudi deux installations militaires américaines à Chattanooga, dans le Tennessee.

Le tireur est un jeune homme de 24 ans identifié sous le nom de Mohammod Youssuf Abdulazeez, un Américain d'origine koweïtienne, selon le FBI, qui est chargé de l'enquête.

"Nous traitons cela comme un acte de terrorisme intérieur", a déclaré Bill Killian, un responsable de la justice du Tennessee.

Les services de sécurité cherchent à déterminer si l'auteur de la fusillade a été inspiré par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) ou une autre organisation fondamentaliste. Rien ne permet pour l'instant d'établir un lien avec une de ces organisations, a déclaré un représentant du FBI, lors d'une conférence de presse.

Dans un texte rédigé lundi sur son blog, Mohammod Youssuf Abdulazeez parle du sacrifice des Sahaba, les compagnons du Prophète, qui "ont fait le djihad au nom d'Allah", rapporte le groupe SITE, qui surveille l'activité des mouvements islamistes sur internet.

"La vie et courte et amère" et les musulmans doivent se "soumettre à Allah", ajoute-t-il, toujours selon SITE, qui précise que sa mère est Koweïtienne et son père Palestinien.

Ce dernier a fait l'objet d'une enquête, il y a plusieurs années, pour "de possibles liens avec une organisation terroriste étrangère", écrit par ailleurs le New York Times, citant des sources proches des services de sécurité. Son nom figurait sur une liste de suspects à surveiller, dont il a été rayé par la suite et l'enquête n'a rien révélé sur son fils, ajoute-t-il.

DEUX FEMMES AURAIENT ÉTÉ ARRÊTÉES

Selon le Tennessean, un journal local, deux femmes sont sorties jeudi soir menottes aux poignets du domicile d'Abdulazeez.

Le président Barack Obama, qui a adressé ses condoléances aux familles des victimes, a déclaré que l'agresseur semblait avoir agi seul. Il a promis que les autorités apporteraient des éclaircissements rapides et détaillés sur la fusillade.

Le département de la Sécurité intérieure a annoncé avoir renforcé les mesures de sécurité sur certaines installations fédérales, "à titre de précaution".

Quant au secrétaire à la Défense Ashton Carter, il a parlé à propos de la fusillade d'un "acte de violence insensé", et d'un "crime odieux".

L'attaque, à Chattanooga, a commencé en milieu de matinée et a duré une demi-heure.

Le tireur a tout d'abord ouvert le feu sur un centre de recrutement de l'armée, où il n'a pas fait de victimes. De là, il s'est rendu en voiture au centre de réservistes de l'US Navy, dix kilomètres plus loin, et c'est là qu'il a tué quatre "Marines". Trois autres personnes ont été blessées, dont un policier et un Marine.

"Nous avons entendu un grand nombre de coups de feu", a déclaré un témoin, qui travaille dans une verrerie à proximité du centre de réservistes de l'US Navy.

Chattanooga compte 173.000 habitants, est arrosée par le Tennessee et se trouve juste au nord de la Géorgie.

(avec Frank McGurty, Suzannah Gonzales, Victoria Cavaliere et Eric Johnson; Eric Faye et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant