Quatre miliciens libyens tués par l'EI au sud de Misrata

le
0
    TRIPOLI, 12 mai (Reuters) - Quatre membres des forces 
fidèles au nouveau gouvernement d'union nationale libyen ont été 
tués et trente autres blessés dans des affrontements avec des 
djihadistes de l'Etat islamique au sud de Misrata, dans l'ouest 
de la Libye, a annoncé jeudi le porte-parole de l'hôpital 
central de la ville.  
    Selon Aziz Issa, les combats ont éclaté mercredi soir et se 
poursuivaient jeudi à l'est d'Assdada, une localité située à 
environ 80 km au sud de Misrata qui sert de ligne de défense aux 
brigades de la ville côtière depuis que l'EI a capturé la 
semaine dernière des villages et checkpoints dans la région.  
    Assdada est également à plus de 150 km à l'ouest de Syrte, 
bastion de l'EI en Libye que les forces de l'Etat libyen 
annoncent vouloir reprendre incessamment.  
    L'EI, qui a profité du chaos et du vide en matière de 
sécurité en Libye depuis la chute du régime du colonel Kadhafi 
en 2011, contrôle aujourd'hui une bande de 250 km du littoral 
méditerranéen, autour de Syrte. 
    La plus grande des milices de Misrata soutient le nouveau 
gouvernement d'union, soutenu par les Nations unies, qui 
s'efforce d'imposer progressivement son autorité au-delà de sa 
base à Tripoli, où il s'est installé fin mars. 
 
 (Ahmed Elumami; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant