Quatre membres présumés de l'EI recherchés en Allemagne

le
0
 (Actualisé avec détails et déclarations du journal Bild) 
    BERLIN, 4 février (Reuters) - La police allemande a procédé 
jeudi à des perquisitions à Berlin et dans des villes du nord de 
l'Allemagne où elle recherche quatre membres présumés de 
l'organisation Etat islamique (EI). 
    Les quatre hommes pourraient préparer des attaques en 
Allemagne, ont dit les autorités. 
    Le journal Bild affirme jeudi que les suspects planifiaient 
une attaque sur l'Alexanderplatz, carrefour très fréquenté du 
centre de Berlin et haut lieu du tourisme dans la capitale 
allemande. 
    Citant un enquêteur, Bild ajoute que deux des suspects 
recherchés ont travaillé récemment sur cette place et réuni des 
informations pour une future attaque. 
    Le ministère public a refusé de commenter la piste évoquée 
par le journal. La police berlinoise n'a pu être jointe dans 
l'immédiat. 
    Les perquisitions ont été effectuées par les forces 
spéciales dans quatre appartements et deux bureaux situés à 
Berlin et dans des logements en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et 
en Basse-Saxe. Des ordinateurs, des téléphones portables et des 
documents ont été saisis. 
    Un des suspects est également recherché par les autorités 
algériennes, qui le soupçonnent d'appartenir à l'organisation 
Etat islamique (EI) et d'être allé s'entraîner en Syrie, a dit 
la police de Berlin. 
    La police a par ailleurs arrêté deux hommes et une femme en 
lien avec des mandats déjà émis et liés à d'autres affaires, 
a-t-elle fait savoir. Selon la presse allemande, tous trois sont 
des islamistes. 
    La police de Dortmund a conduit une opération dans la petite 
ville d'Attendorn, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, mais a refusé 
de donner des précisions. Selon la presse, un homme aurait été 
arrêté dans un centre d'accueil pour migrants. 
    Depuis les attaques du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 
morts, les autorités allemandes n'ont eu de cesse de prévenir de 
la forte menace qui pèse sur leur sol. 
 
 (Madeline Chambers; Nicolas Delame et Julie Carriat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant