Quatre membres d'une milice populaire tués à l'est d'Alger

le , mis à jour à 17:29
0

ALGER, 13 mai (Reuters) - Quatre membres d'une milice populaire algérienne ont été tués par des extrémistes islamistes dans la région de Batna, à 500 km à l'est de la capitale, a-t-on appris de source proche des services de sécurité. Les victimes, dont les cadavres ont été brûlés, étaient membres des Patriotes, des unités paramilitaires formées de volontaires créées au plus fort de la guerre civile, dans les années 90, pour défendre les zones rurales. "C'était une embuscade. Les terroristes connaissaient l'itinéraire des Patriotes. Ils les ont tués dans leur voiture", a-t-on déclaré. Les forces de l'ordre sont à la recherche de leurs agresseurs. A Aïn Defla, à 100 km à l'ouest d'Alger, deux activistes ont été tués mardi par l'armée, annonce par ailleurs le ministère de la Défense dans un communiqué. (Lamine Chikhi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant