Quatre hauts fonctionnaires du département d'Etat sur le départ

le
0
    WASHINGTON, 26 janvier (Reuters) - Au moins quatre hauts 
fonctionnaires du département d'Etat américain vont quitter leur 
poste d'ici vendredi, a fait savoir leur direction.  
    Rex Tillerson, l'ancien président de la compagnie pétrolière 
Exxon Mobil que Donald Trump entend porter à la tête de la 
diplomatie américaine, a obtenu le feu vert de la commission des 
Affaires étrangères du Sénat, mais pas encore celui de la 
chambre haute au complet et n'a donc pu prendre ses fonctions.  
    Les départs ont été évoqués jeudi matin lors de réunions au 
département d'Etat et Mark Toner, son porte-parole sortant, 
annonce dans un communiqué que l'administration Obama, en accord 
avec celle de Trump, a prié les fonctionnaires ayant des 
responsabilités politiques de démissionner.  
    "Parmi les agents dont la démission a été acceptée, certains 
vont rester au Service étranger avec d'autres fonctions et 
d'autres vont choisir de prendre leur retraite parce qu'ils sont 
arrivés au bout de leur mandat", explique-t-il.  
    Parmi ceux dont Reuters a pu confirmer le départ figurent 
Gregory Starr et Michele Bond, respectivement secrétaires d'Etat 
adjoints à la sécurité diplomatique et aux affaires consulaires. 
    Thomas Countryman, sous-secrétaire au contrôle des armements 
et à la sécurité internationale, a également été prié de quitter 
ses fonctions, tout comme Patrick Kennedy, sous-secrétaire 
d'Etat à la gestion, a-t-on précisé de source officielle. 
    "Ce n'est pas inhabituel. Il ne s'agit pas d'une 
protestation ni d'une manifestation d'indignation", a-t-on 
assuré.   
 
 (Lesley Wroughton, Arshad Mohammed et Jonathan Landay, 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant