Quatre fonds climat pour les particuliers

le
0
Ouverture de la COP 22, à Marrakech. (© F. Senna / AFP)
Ouverture de la COP 22, à Marrakech. (© F. Senna / AFP)

A Marrakech, la COP 22, la 22e conférence sur le climat des Nations Unies depuis Rio de Janeiro, s’est ouverte ce 7 novembre dans des conditions inespérées.

Cent pays sur les 196 états membres de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) représentant deux tiers des émissions de gaz à effet de serre ont déjà ratifié l’Accord de Paris- adopté le 12 décembre dernier par 195 pays après neuf ans de négociation.

Les deux critères exigés pour l’entrée en vigueur de l’accord de Paris (55 pays représentant 55% de émissions) sont donc plus qu’atteints grâce à la ratification des puissances majeures : Etats-Unis et Chine. L’accord est donc officiel depuis ce vendredi 4 novembre.

Feuille de route

Reste à Marrakech à dessiner la feuille de route pour parvenir aux objectifs fixés, voire les améliorer. Car additionnés, les engagements des pays aboutissent en fait à un réchauffement de 3 degrés par rapport aux niveaux préindustriels supérieur donc à la limite de 2 degrés fixée à Paris que certains voudraient abaisser encore à 1,5%.

Pour donner corps à leurs engagements diplomatiques, les pouvoirs publics en France ont mobilisé le secteur privée notamment en créant le label sur la transition énergétique, écologique et le climat (TEEC).

Ils ont également obligé les investisseurs institutionnels comme les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant