Quatre étudiantes étrangères victimes de l'incendie à Paris

le
0
Ces jeunes femmes venaient des États-Unis, d'Australie et de Suède, et étudiaient à Sciences Po et la Sorbonne.

Sciences Po et la Sorbonne sont en deuil. Quatre des cinq victimes de l'incendie ayant ravagé dans la nuit de mercredi à jeudi un immeuble parisien étaient des étudiantes étrangères venues faire une partie de leur cursus dans ces prestigieux établissements.

Jasmine Jahanshahi, étudiante de l'Université de Californie à Berkeley (États-Unis) et Louise Brown, de l'université de New South Wales à Sydney (Australie), effectuaient une année d'études à Sciences Po Paris avec une autre Américaine, Grace Flott, de l'université de Washington à Seattle. Toutes les trois se sont défénestrées lorsqu'elles se sont retrouvées piégées par les flammes dans l'immeuble de la cité du Labyrinthe, dans le quartier de Ménilmontant, où elles habitaient. Jasmine et Louise n'ont pas survécu.Grace est dans un état grave.

Deux étudiantes suédoises, Lisa Asberg et Felicia Bolm, qui suivaient des cours de civilisation française à la Sorbonne, sont décédées dans des circonstances

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant