Quatre employés humanitaires tués à l'est de Mossoul en Irak

le
0
    ERBIL, Irak, 22 décembre (Reuters) - Quatre travailleurs 
humanitaires irakiens et au moins sept civils ont été tués par 
des tirs de mortier cette semaine alors qu'ils distribuaient de 
l'aide dans deux régions à l'est de Mossoul, rapportent les 
Nations unies jeudi. 
    Le communiqué de l'Onu ne désigne aucun responsable pour ces 
deux incidents mais le groupe Etat islamique (EI) contraint de 
se replier sur Mossoul pilonne régulièrement les zones qu'il a 
dû abandonner aux forces gouvernementales. 
    L'offensive des troupes irakiennes contre le dernier grand 
bastion djihadiste en Irak a permis de reprendre environ un 
quart de la ville. Près de 100.000 combattants sont engagés dans 
ces opérations entamées le 17 octobre et qui se trouvent 
actuellement ralenties. 
    Lisa Grande, coordinatrice des actions d'aide de l'Onu en 
Irak, a condamné ces attaques comme des violations des principes 
humanitaires. 
    "Les gens qui attendent de l'aide sont déjà vulnérables et 
ont besoin d'aide. Ils doivent être protégés et non attaqués", 
a-t-elle dit. "Toutes les parties en conflit ont une obligation 
de respecter le droit humanitaire international et de garantir 
la survie et l'assistance nécessaire des civils", a-t-elle 
poursuivi. 
      
     
 
 (Stephen Kalin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant