Quatre civils et un soldat tués dans l'est de l'Ukraine

le
0

KIEV, 30 juillet (Reuters) - Les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes se sont mutuellement accusés jeudi d'avoir, malgré le cessez-le-feu en vigueur, pilonné des zones civiles dans le secteur de Donetsk, grande ville tenue par les insurgés dans l'est de l'Ukraine. Quatre civils et un soldat ont péri dans ces tirs. Deux hommes ont été tués à Dzerjinsk, au nord de Donetsk, dans des tirs séparatistes provenant de Horlivka, à 7,5 km de là, a déclaré un porte-parole de l'armée ukrainienne lors d'un point de presse. Un soldat ukrainien a également péri dans ces pilonnages, a déclaré le procureur général. Les séparatistes ont accusé de leur côté les Ukrainiens d'avoir ouvert le feu contre Horlivka dans la nuit de mercredi à jeudi, avec des blindés et de l'artillerie, tuant un homme et une femme. Plus de 6.500 personnes ont été tuées depuis le début des combats en avril 2014 dans l'est de l'Ukraine. (Pavel Politiouk; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant