Quatre cimentiers visés par une enquête antitrust en Italie

le
0

MILAN (Reuters) - L'autorité italienne de la concurrence a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête visant quatre cimentiers pour des soupçons d'entente sur les prix.

Les quatre groupes, Buzzi Unicem, Cementir Italia, Industria Cementi Giovanni Rossi et Holcim Italia ont fait l'objet de perquisitions, a précisé l'Antitrust.

"La procédure concerne l'hypothèse d'une entente (...) pour coordonner des augmentations de prix de vente du ciment", a-t-il ajouté.

Holcim Italia, la filiale italienne de LafargeHolcim, a confirmé les inspections mais en ajoutant avoir toujours agi en conformité avec le droit.

Buzzi s'est également dit confiant dans sa capacité à démontrer qu'il a respecté les règles de concurrence.

Cementir s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat et personne n'a pu être joint chez Industria Cementi Giovanni Rossi.

(Agnieszka Flak, avec Andrea Mandala à Milan et Oliver Hirt à Zurich, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant