Quatre arrestations dans l'enquête sur l'attaque de Joué-les-Tours

le
0

PARIS, 14 octobre (Reuters) - Quatre hommes ont été placés mercredi en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle" dans l'enquête sur l'attaque contre le commissariat de Joué-les-Tours en 2014, a-t-on appris de source judiciaire. Les suspects, dont certains sont connus pour leur radicalisation et leurs liens avec la mouvance salafiste, ont été interpellés dans les régions de Bordeaux (Gironde) et Tours (Indre-et-Loire) par la Sous-direction antiterroriste (Sdat), appuyée par le Raid. Le 20 décembre 2014, un homme avait irruption dans le commissariat de Joué-les-Tours aux cris d'"Allah Akbar" et avait blessé trois policiers à l'arme blanche avant d'être abattu. L'exploitation du téléphone portable de l'auteur de l'attaque a permis de montrer qu'il avait été en contact avec les suspects arrêtés mercredi, a-t-on précisé de source judiciaire. Les enquêteurs cherchent à savoir quelle influence ils ont pu avoir sur l'agresseur. (Nicolas Bertin, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant