Quatre adolescents en examen pour le meurtre d'un cinquième

le
3
QUATRE ADOLESCENTS SOUPÇONNÉS DU MEURTRE D'UN CINQUIÈME EN SEINE-MARITIME
QUATRE ADOLESCENTS SOUPÇONNÉS DU MEURTRE D'UN CINQUIÈME EN SEINE-MARITIME

ROUEN (Reuters) - Quatre adolescents soupçonnés du meurtre d'un cinquième, âgé de 17 ans, en Seine-Maritime ont été mis en examen jeudi pour assassinat, a-t-on appris auprès du parquet de Rouen.

Le meurtre a été commis dans la nuit de lundi à mardi dans un chemin forestier à Beauvoir-en-Lyons, près de Dieppe, au moyen d'une arme 22 long-rifle.

Le corps de la victime a été découvert par des agents de l'Office national des forêts attirés par les flammes d'un feu que les meurtriers présumés avaient allumé pour le réduire en cendres.

Les quatre adolescents ont avoué que la victime avait été tuée "par crainte de la révélation d'un cambriolage qu'ils avaient commis il y a à peu près un mois", a indiqué à Reuters un officier de gendarmerie.

Les quatre mineurs encourent 20 ans de prison.

Marc Parrad, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4630217 le jeudi 29 mar 2012 à 15:51

    les prénoms seraient intéressant à connaitre.

  • birmon le jeudi 29 mar 2012 à 15:18

    Probablement tous ces adolescents délinquants sont-ils eux aussi maghrebins mais on ne nous le dira pas. Je ne suis pas sûr que la dissimulation des origines soit la meilleure protection pour les minorités. Elle peut se retourner contre ceux qu'elle croit protéger.

  • bigot8 le jeudi 29 mar 2012 à 11:15

    apres les algériens les normands ????