Quatre activistes présumés tués par la police égyptienne

le
0
    LE CAIRE, 7 février (Reuters) - La police égyptienne a 
abattu quatre activistes islamistes présumés dans une maison à 
quelques kilomètres du centre du Caire, a déclaré dimanche le 
ministère de l'Intérieur.  
    Ces hommes appartenaient à Ajnad Misr, un groupe apparu en 
janvier 2014 qui a commis des attaques contre les forces de 
sécurité dans la capitale égyptienne et sa région. Les suspects 
ont ouvert le feu en premier, a assuré le ministère.  
    Les policiers ont également découvert "un fusil d'assaut, un 
pistolet 9 mm, une arme à feu artisanale et une voiture 
précédemment utilisée pour de nombreuses attaques terroristes", 
a ajouté le ministère dans un communiqué.  
    Les hommes abattus étaient soupçonnés du meurtre de deux 
policiers, d'un soldat et d'un civil, de la destruction par des 
explosifs d'un véhicule de police et de l'attaque d'un point de 
contrôle des forces de sécurité, a-t-il poursuivi. 
    Deux autres membres présumés d'Ajnad Misr ont été tués 
mercredi dans un appartement du Caire et quatre autres 
activistes présumés ont été tués par la police au cours de trois 
opérations menées le 25 janvier dernier, jour du cinquième 
anniversaire du déclenchement du soulèvement contre Hosni 
Moubarak en 2011.  
 
 (Ahmed Aboulenein; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant