Quatre à la suite pour Lille qui s'impose à Nantes

le
0
Quatre à la suite pour Lille qui s'impose à Nantes
Quatre à la suite pour Lille qui s'impose à Nantes

Sans trembler, Lille a fait tomber Nantes à domicile grâce à un match plein d'efficacité. Pour les Canaris, la copie rendue a été trop brouillonne pour espérer mieux.

Le debrief

Invaincu lors de ses neuf derniers matchs à domicile en Ligue 1, Nantes souhaitait poursuivre cette série face à des Lillois qui eux restaient sur trois victoires consécutives. Dans un match très accroché, les Lillois ont su maîtriser le jeu et surtout marquer les premiers grâce à un bel enchainement d’Eder. Trop brouillons, les Nantais n’ont pas su prendre le dessus sur le bloc défensif bien en place autour d'un duo Civelli-Sunzu impérial. Et en attaque, les Lillois ont aussi su être efficaces pour marquer à trois reprises. Résultat, les Dogues se retrouvent à deux points de la sixième place qui peut être qualificative à la fin de la saison pour la Ligue Europa. Avec cette quatrième victoire consécutive, les hommes d’Antonetti s’affirment comme de véritables outsiders pour cette fin de saison, d’autant que se profile la réception de Monaco lors de la prochaine journée. Pour les Canaris en revanche, cette défaite à domicile sonne certainement comme la fin des espoirs d’Europe et annonce une fin de championnat bien calé dans le ventre mou du classement.

Le film du match

8eme minute
Belle frappe de Sigthorsson sur coup-franc. Il prend sa chance de loin, le ballon est flottant mais Enyeama est à la parade et sort le ballon d'une belle claquette.

19eme minute (0-1)
Sur un bon centre de Lopes venu de la gauche, Eder est dos au but sur la ligne des seize mètres. Au duel avec Cana, il contrôle de la poîtrine, se retourne et allume Riou qui ne peut rien faire. La frappe est trop puissante.

34eme minute
Corner tiré par Adryan, Enyema hésite. Le ballon arrive sur Cana qui met la tête mais Enyeama parvient à claquer le ballon au sol juste devant Sigthorsson qui était en embuscade.

52eme minute
Coup-franc tiré par Adryan qui enroule pour la jouer directement. Enyeama repousse des deux poings sur Gomis qui reprend à l'entrée de la surface de volée mais c'est trop croisé.

59eme minute (0-2)
Sur un corner d'Amalfitano, Eder reprend de la tête puis Sunzu devance Riou pour marquer de la tête.

83eme minute
Lenjani enroule bien sa frappe du droit de 20 mètres mais ça passe au-dessus.

87eme minute
Sortie hors de sa surface de Riou qui vient mettre la tête devant Eder, le ballon revient sur Tallo qui frappe au but mais Cana est bien revenu sur sa ligne pour dégager.

90eme minute (0-3)
Tallo élimine deux joueurs et décale parfaitement Eder qui est seul à droite à 15 mètres dans la surface. Il frappe fort dans le petit filet opposé et ça fait mouche.

Les joueurs à la loupe

Nantes
Mis en difficulté tout au long du match VIZCARRONDO a souffert et n’a jamais rassuré son équipe. Pas vraiment mieux pour CANA qui a su quand même compenser par son placement à plusieurs reprises. Sur les côtés, MOIMBE a eu du mal à remporter les duels et n’a jamais pu apporter le surnombre. SABALY a lui plus souvent pris son couloir mais sans réussite. Au milieu, GILLET a encore beaucoup couvert de terrain mais il a été parfois trop brouillon dans ses transmissions alors que R.GOMIS a mis de l’impact mais n’a pas su servir de rampe de lancement. Devant, les Nantais ont semblé impuissants à l’image d’un SALA totalement hors du coup. SIGTHORSSON a uniquement réussi à se mettre en évidence sur phases arrêtées alors que le duo THOMASSON - ADRYAN s’est fait bouger par la défense lilloise sans pouvoir réagir. Entré à la pause, ILOKI n’a pas fait mieux. Seul AUDEL a tenté d’amener un peu de mouvement mais c’était déjà trop tard. Enfin dans son but, RIOU n’a pas eu grand-chose à faire mais il n’est pas vraiment à son avantage sur le deuxième but des Dogues.

Lille
Si la principale force des Lillois a été collective, un homme a fait le nécessaire pour rendre ce match facile : EDER. Impressionnant de sang-froid devant le but, il a cadré toutes ses frappes et a constamment fait peser une menace sur l’arrière-garde nantaise. Bien en jambes aussi, M.AMALFITANO a bien combiné avec le Portugais alors que R.LOPES a été discret. MAVUBA est monté en puissance au fur et à mesure du match, n’hésitant pas à aller de l’avant bien couvert par AMADOU qui a été très costaud dans son rôle d’essuie-glace. OBBADI a également joué assez proprement en étant très intelligent dans ses déplacements. Derrière, SUNZU a été impérial dans les airs s’offrant même le luxe de marquer de la tête. A ses côtés, l’expérience de CIVELLI a été précieuse, l’Argentin n’ayant jamais été pris en défaut tout en assurant souvent très facilement la relance. Gros match aussi de CORCHIA qui a multiplié les allers-retours, SIDIBE jouant un peu plus défensivement. A noter la bonne entrée en jeu de TALLO alors que dans son but, ENYEAMA a fait le boulot avec classe comme d’habitude.

Monsieur l’arbitre au rapport

Tony Chapron a bien tenu un match où il y a eu beaucoup d’accrochages. Souvent près des actions, il n’a pas hésité à laisser l’avantage.

Ça s’est passé en coulisses…

- Titulaire à droite de la défense lilloise, Sébastien Corchia a joué son 200eme match en Ligue 1.

- Marko Basa a dû déclarer forfait lors du dernier entrainement suite à une élongation. Saison décidément très difficile pour le Monténégrin.

- Nantes n’a plus marqué sur coup-franc direct depuis le 20 avril 2014 contre Valenciennes (deux ce jour-là, de Serge Gakpe puis Banel Nicolita), plus longue disette des équipes actuelles présentes sur les trois dernières saisons de Ligue 1.

La feuille de match

L1 (32eme journée) / NANTES – LILLE : 0-3

Stade de la Beaujoire (25 518 spectateurs)
Beau temps - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Chapron (7)

Buts : Eder (19eme, 90eme) et Sunzu (58eme) pour Lille

Avertissements : R.Gomis (60eme), Sabaly (80eme) pour Nantes – Civelli (81eme) pour Lille

Expulsion : Aucune

Nantes
Riou (cap) (5) - Sabaly (5), Vizcarrondo(3), Cana (4), Moimbé (4) - R.Gomis (5), Gillet (5) - Thomasson (4), Adryan (3) puis Audel (60eme) - Sigthorsson (5) puis Lenjani (77eme), Sala (2) puis Iloki (5 - 46eme)

N'ont pas participé : Dupé(g), Dubois, Bi.Touré, Ab.Touré
Entraîneur : M. Der Zakarian

Lille
Enyeama (7) -Corchia (7), Civelli (6), Sunzu (7), Sidibé (6) - Amadou (6), Mavuba (cap) (6), Obbadi(6) - M.Amalfitano (6), Eder (8), R.Lopes (4) puis Tallo (56eme)

N'ont pas participé : Elana (g), Y.Koné, Pavard, Balmont, Benzia, Nangis
Entraîneur : F.Antonetti

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant