Quatorze millions de Nigérians ont besoin d'aide, selon l'Onu

le
0
    ABUJA, 15 novembre (Reuters) - Quatorze millions de 
personnes auront besoin l'an prochain d'une aide humanitaire 
dans l'ex-fief des djihadistes de Boko Haram, situé dans le 
nord-est du Nigeria, où la famine menace plusieurs dizaines de 
milliers d'enfants, a averti mardi un représentant de l'Onu. 
    En sept ans, le soulèvement de la secte islamiste a fait 
15.000 morts et plus de deux millions de déplacés. Avec l'aide 
militaire des pays voisins, l'armée nigériane a repris la 
plupart des positions du mouvement, qui est désormais retranché 
dans la forêt de Sambisa. 
    Son repli a permis aux organisations humanitaires de se 
rendre dans les secteurs qu'il contrôlait et d'évaluer l'étendue 
des besoins. 
    "L'année prochaine, 26 millions de personnes seront 
concernées par la crise actuelle et 14 millions d'entre elles 
auront besoin d'une aide humanitaire internationale et 
nationale", a déclaré Peter Lundberg, coordonnateur des 
opérations humanitaires de l'Onu au Nigeria, lors d'une 
conférence de presse.  
    "Si nous ne faisons pas quelque chose rapidement et 
sérieusement, 75.000 enfants vont mourir dans les mois qui 
viennent", a-t-il ajouté. 
 
 (Abraham Terngu, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant