Quatorze condamnations à mort pour terrorisme en Arabie saoudite

le
0
    RYAD, 1er juin (Reuters) - La justice saoudienne a condamné 
à mort mercredi 14 accusés jugés coupables de terrorisme pour 
des attentats contre les forces de police dans la région de 
Qatif, enclave chiite dans l'est du royaume sunnite, a-t-on 
appris auprès de leur avocat. 
    Neuf autres accusés ont été condamnés à des peines de trois 
à quinze ans de prison. La cour a prononcé un acquittement. 
    Selon leur avocat, qui a souhaité rester anonyme, les 24 
accusés étaient en détention provisoire depuis près de trois 
ans. Ils étaient jugés pour avoir ouvert le feu sur des 
policiers et transporté des armes. 
    Aucune confirmation de cette information d'abord donnée par 
la chaîne de télévision al Arabia n'a pu être obtenue dans 
l'immédiat auprès du ministère saoudien de la Justice. 
    Entre 2011 et 2014, des manifestations ont dégénéré dans 
cette région de la Province orientale. Une vingtaine de chiites 
et plusieurs policiers ont été tués lors de ces violences. 
    Des membres de la communauté chiite d'Arabie saoudite, très 
minoritaire, se disent victime de discriminations systématiques. 
 
 (Sami Aboudi, Sylvia Westall et Angus McDowall; Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant