Quatorze actions pour accompagner le boom de la robotisation

le
4
Des robots du groupe allemand Kuka, une société recommandée par Citi Research. (© Kuka)
Des robots du groupe allemand Kuka, une société recommandée par Citi Research. (© Kuka)

La part des revenus générés grâce au travail a baissé depuis les années quatre-vingt et les écarts de rémunération ont grandi, constate une étude intitulée «Technology at Work», dirigée par Robert Buckland chez Citi Research et coréalisée avec l'Université d'Oxford. Pour expliquer cette tendance de fond, le stratège évoque l'automatisation et l'informatisation croissantes des processus de fabrication, qui menacent 47% des emplois aux États-Unis, 35% au Royaume-Uni et 54% en Europe.

Bloc "A lire aussi"

Selon Citi Research, le rythme des innovations et la diffusion des technologies accélèrent. Néanmoins les auteurs de l'étude considèrent que les sociétés qui mettent en œuvre ces innovations sont trop peu nombreuses aujourd'hui. Ainsi, d'après l'Association des industries robotiques, seules 10% des sociétés américaines susceptibles de tirer profit de la production automatisée ont introduit des robots dans leurs usines à ce jour. D'où un important écart technologique entre les leaders et les autres.

Le marché des robots industriels et de l'automatisation présente un fort potentiel de croissance sur la prochaine décennie. Selon les projections de McKinsey, le nombre de robots utilisés dans les chaines de production pourrait passer de 15 à 25 millions d'ici 2025. Au cours de la prochaine décennie, les ventes

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • melvyn1 le jeudi 19 mar 2015 à 09:15

    IL serait bon que nos politiciens anticipent l'avenir.............................

  • melvyn1 le jeudi 19 mar 2015 à 09:14

    Enfin on nous montre la future évolution économique.............il était temps. Faire croire aux gens que leurs votes peuvent faire évoluer le chomage à la baisse est un mensonge.Ce qu'il faut faire : simple :1. imposer les robots (sécu urssaf impots etc;...................2.répartir le temps de travail restant entre les humains............Hé oui, l'humain devra travailler moins.........................

  • sidelcr le jeudi 19 mar 2015 à 09:00

    Vive le chômage & la fuite des entreprises .

  • pierry5 le jeudi 19 mar 2015 à 08:32

    Dès qu'une usine entièrement automatisée sera au point et fiable, elle ne tardera pas à délocaliser, non plus vers la Chine au autres pays à bas coût de main d'œuvre mis dans des pays à fiscalité très basse on le voit déjà en Irlande notamment mais il y a des pays un peu plus lointain avec des taux de prélèvement encore plus intéressants voir quasi nul.