Quasi-stagnation des nouveaux loyers en 2012

le
0
Pinkcandy/shutterstock.com
Pinkcandy/shutterstock.com

(AFP) - Le montant des loyers payés en 2012 lors de l'arrivée de nouveaux locataires ou lors du renouvellement de baux existants du parc privé a stagné par rapport à 2011, selon une étude du réseau d'agences immobilières Century 21 publiée jeudi.

En 2012, les loyers de ces biens ont progressé de 0,45% par rapport à 2011 alors que durant la même période l'inflation progressait de 1,4%, indique Century 21, un des principaux réseaux français. En euros constants, les loyers subissent donc un recul de 0,95%.

La tendance à la baisse, comparée à l'inflation, ne se vérifie pas à Paris où les loyers ont encore augmenté de 1,8% en 2012, selon cette étude qui porte sur près de 45.000 biens mis en location.
Les revenus moyens des nouveaux entrants sont nettement moins élevés que ceux constatés chez les personnes ayant loué en 2011: 7,2% plus bas sur l'ensemble de la France.

Aussi, alors que la part du budget des ménages consacrée au loyer (rapport au revenu global) était en érosion depuis dix ans, Century 21 constate qu'avec les nouveaux entrants, le taux d'effort moyen a augmenté de 2 points, passant de 24,3% en 2011 à 26,3% en 2012, sauf à Paris où il chute de 28,8% en 2011 à 26% en 2012.

La mobilité des locataires du secteur privé a reculé en 2012 en s'établissant à 27% (-2,2% par rapport à 2011), rejoignant ainsi le niveau de 2009 au plus fort de la crise économique et financière, affirme Century 21.

cch/fga/jag

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant