Quarts de finale : Un aWard pour Simon

le
0
Quarts de finale : Un aWard pour Simon
Quarts de finale : Un aWard pour Simon

Gilles Simon mérite une récompense. Vendredi, sur le gazon londonien du Queen's, le Français a largement dominé le Britannique James Ward (6-4, 6-4, 6-1, en 1h47) pour offrir aux Bleus leur premier point de ce quart de finale de Coupe Davis face à la Grande-Bretagne.

Début de week-end londonien parfait pour l’équipe de France de Coupe Davis. Préféré à Richard Gasquet pour mettre les Bleus sur de bons rails avant le choc beaucoup plus indécis entre Murray et Tsonga, Gilles Simon a rempli sa mission avec la manière sur le gazon du Queen’s. Sur la lancée de son très bon Wimbledon (défaite en quarts de finale face à Federer), le n°1 français n’a fait qu’une bouchée, en moins de deux heures, d’un James Ward (28 ans) qui n’est jamais réellement rentré dans son match.

Adversaire largement à sa portée compte tenu de sa 89eme place mondiale (le meilleur classement de sa carrière… à 28 ans), le Londonien a seulement fait trembler « Gilou » à l’entame de la rencontre en se procurant une balle de break. Ensuite, le 11eme joueur mondial a fait parler sa science et son sens tactique en variant parfaitement son jeu. Surtout, il s’est mieux adapté à des conditions inédites cette semaine dans la capitale britannique. D’où la satisfaction du capitaine française après ce premier point bleu-blanc-rouge : « C’était parfait, s’est réjoui Arnaud Clément au micro de nos confrères de France Télévisions. Match parfait de Gilles qui a placé la barre trop haut pour son adversaire. Il y avait beaucoup de confiance dans son jeu. Il a été solide aussi au niveau de la maîtrise des éléments, avec du vent et du soleil aujourd’hui, des conditions que nous n’avions pas encore eues cette semaine. Quand on a la chance d’avoir un Gilles en pleine confiance, pourquoi s’en priver ? »

Après cette troisième victoire - seulement - en onze matchs à enjeu en Coupe Davis et avant même de savoir s’il reviendra sur le court dimanche pour défier Murray (Clément fera-t-il le pari Gasquet ?), Gilles Simon, lui, affichait après le match le visage d’un joueur ravi du travail accompli : « On a joué dans des conditions de jeu particulière, notamment avec le vent, donc ça a rajouté du stress au début, a commenté le natif de Nice, toujours sur les ondes de la chaîne publique. J’ai réussi à faire le break rapidement et je l’ai tenu. Sans faire des choses incroyables, j’ai mené deux sets à rien. C’est devenu plus facile ensuite. C’est rarement comme ça en Coupe Davis (ndlr : il parle d’une victoire facile en trois sets). Le début de match a été difficile mais ça a tourné dans mon sens et j’ai fait le boulot. » Du bon boulot !

GRANDE-BRETAGNE - FRANCE : 0-1
Vendredi 17 juillet 2015 
Gilles Simon (FRA) bat James Ward (GBR) : 6-4, 6-4, 6-1
Andy Murray (GBR) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA)

Samedi 18 juillet 2015 (à partir de 14h, heure française)
Jamie Murray-Dominic Inglot (GBR) - Richard Gasquet-Nicolas Mahut (FRA)

Dimanche 19 juillet 2015 (à partir de 13h30, heure française)
Andy Murray (GBR) - Gilles Simon (FRA)
James Ward (GBR) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant