Quarts de finale : Mahut et Tsonga ont craqué face aux frères Murray

le
0
Quarts de finale : Mahut et Tsonga ont craqué face aux frères Murray
Quarts de finale : Mahut et Tsonga ont craqué face aux frères Murray

Après une entame de match probante face aux frères Jamie et Andy Murray, Nicolas Mahut et Jo-Wilfried Tsonga ont petit à petit laissé filer le double du quart de finale de Coupe Davis entre la Grande-Bretagne et la France. Vainqueurs en quatre manches (4-6, 6-3, 7-6, 6-1), les frères Murray offrent aux Britanniques un deuxième point qui pourrait se révéler décisif dimanche.

C’était le match à ne pas perdre et malheureusement, la paire Tsonga-Mahut n’a rien pu faire face aux frères Murray. Devant un public britannique en feu au Queen’s, les Bleus ont pourtant commencé tambour battant en remportant la première manche. Sauf qu’en face, il y a un certain Andy Murray, numéro trois mondial, accompagné de son frère Jamie. Malmenés mais soutenus par toute une nation, les deux hommes ont renversé la rencontre pour donner un avantage conséquent à la Grande-Bretagne. D’entrée de deuxième manche, Tsonga a perdu sa mise en jeu et les Français n’en reviendront pas. Une manche partout, balle au centre.

Des regrets et une « blessure » dans le troisième set

Au Queen’s, la tension est montée d’un cran à l’entame du troisième set. Alors que l’on s’approche d’un jeu décisif, c’est toute la Grande-Bretagne qui a pris peur lorsqu’elle a vu son héros à terre. Sur un retour, Andy Murray a glissé et s’est retrouvé au sol en grimaçant. Le jeu a été interrompu pendant que le Britannique s’est fait soigner par le kiné. Une frayeur de courte durée car Andy Murray a rassuré tout le monde et remporté, avec son frère, la troisième manche au jeu décisif. La quatrième manche est une formalité pour les frères Murray, la paire Tsonga-Mahut n’étant plus dans le coup et a semblé KO après la perte du troisième set. Un premier break puis un deuxième rapidement derrière et la Grande-Bretagne remporte le match en quatre sets (4-6, 6-3, 7-6, 6-1) et pour mener deux victoires à une dans ce quart de finale de Coupe Davis.

Une équipe de France en très mauvaise posture

C’est un coup dur pour les hommes d’Arnaud Clément. On le sait, le double du samedi en Coupe Davis est très souvent déterminant. Il donne un avantage conséquent à l’équipe qui le remporte et oblige l’autre nation à réaliser un exploit. Menés 2-1, les Bleus n’ont plus de joker à disposition et devront remporter les deux simples de demain. Ce sera à Gilles Simon de jouer le sauveur de la patrie face à Andy Murray, dimanche en début d’après-midi. Si le Niçois réalise l’exploit, ce sera à Jo-Wilfried Tsonga de conclure en beauté face à James Ward. Deux victoires pour poursuivre l’épopée Coupe Davis, un trophée qui échappe à la France depuis 2001.

GRANDE-BRETAGNE - FRANCE : 2-1
Vendredi 17 juillet 2015 
Gilles Simon (FRA) bat James Ward (GBR) : 6-4, 6-4, 6-1
Andy Murray (GBR) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA) : 7-5, 7-6, 6-2

Samedi 18 juillet 2015 (à partir de 14h, heure française)
Jamie Murray-Andy Murray (GBR) battent Nicolas Mahut-Jo-Wilfried Tsonga (FRA) : 4-6, 6-3, 7-6, 6-1

Dimanche 19 juillet 2015 (à partir de 13h30, heure française)
Andy Murray (GBR) - Gilles Simon (FRA)
James Ward (GBR) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant