Quarts de finale : Les Bleus entre déception et mécontentement

le
0
Quarts de finale : Les Bleus entre déception et mécontentement
Quarts de finale : Les Bleus entre déception et mécontentement

Battus par les frères Murray lors du double du quart de finale de Coupe Davis entre la France et la Grande-Bretagne, Nicolas Mahut et Jo-Wilfried Tsonga ont regretté le manque d'agressivité dans le jeu lors de ce match. Leur capitaine Arnaud Clément a regretté l'inconstance de ses joueurs.

L’équipe de France de Coupe Davis est dans une situation très difficile après la perte du double par la paire Nicolas Mahut-Jo-Wilfried Tsonga samedi au Queen’s face aux frères Murray. Après la rencontre, les sentiments des joueurs français et de leur capitaine étaient différents. Nicolas Mahut a regretté de ne pas avoir su élever son niveau dans certains compartiments du jeu. « Il y avait de la pression mais je ne pense pas que ce soit ça aujourd'hui (qui explique la défaite en double). Il y avait du monde et je savais que c'était un point important. Mais j'y étais préparé. Tout simplement, je n'ai pas été au niveau qui est le mien sur le circuit, a admis Nicolas Mahut à l’AFP. Il faut savoir le reconnaître. Je suis très mécontent de mon match. Le break du deuxième set était pour moi. Ensuite, je n'ai pas suffisamment bien retourné. On avait pourtant fait un super premier set. Après, mes sensations sur les retours étaient mauvaises. Je n'ai pas trouvé la solution. Arnaud a bien parlé, Jo aussi. Mais je n'ai pas d'explication. Tout ce que je peux dire, c'est que je suis très mécontent de mon match. »

Clément regrette, Tsonga se tourne vers dimanche

L’analyse d’Arnaud Clément diffère de celle de son joueur. Le capitaine de l’équipe de France a salué la performance des Britanniques alors que ses joueurs n’ont pas su maintenir un très haut niveau de jeu tout au long de la rencontre. « L'équipe adverse a été un peu plus solide, a montré plus de régularité sur l'ensemble des quatre sets. On a pris un meilleur départ, mais ensuite l'équipe britannique a élevé son niveau de jeu sans jamais baisser, a résumé le capitaine des Bleus à l’AFP. Chez nous, il y a eu des passages très solides et aussi des tout petits moments où on a raté quelques coups. Ils ont su en profiter. Le tie-break était bien sûr très accroché. Si nous avions mené 2 sets à 1, une autre dynamique aurait peut-être été en place. Mais on ne réécrira pas l'histoire. » Enfin, comme un contre-pied, Jo-Wilfried Tsonga s’est concentré sur le match de dimanche face à... Andy Murray, qui pourrait sceller le sort de la rencontre. « Il faut faire tout simplement un grand match (pour battre Andy Murray). On a tous des qualités différentes, note le Français. Il faudra être agressif et le plus opportuniste possible sur les chances qui nous seront données. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant