Quartorze membres d'une même famille tués à Alep-Est

le
0
 (Bilans en fin de dépêche) 
    BEYROUTH, 17 octobre (Reuters) - Quatorze membres d'une même 
famille, dont des bébés, ont été tués à Alep lors d'un 
bombardement aérien sur le secteur oriental de la grande ville 
du nord de la Syrie tenu par les insurgés, rapporte la 
Protection civile lundi. 
    Au nombre des morts, on compte deux bébés de six semaines et 
six enfants âgés de moins de huit ans. La Protection civile 
ajoute que les avions étaient russes et que l'attaque a visé le 
quartier d'Al Marjeh.  
    Après une accalmie de plusieurs jours, les bombardements sur 
Alep effectués par les aviations syrienne et russe ont repris 
mardi dernier. 
    Depuis la fin de la courte trêve observée en Syrie le 22 
septembre dernier, ces bombardements ont fait 448 morts dans 
Alep-Est, dont 82 enfants, estime l'Observatoire syrien des 
droits de l'homme (OSDH). 
    Selon l'organisation basée à Londres, 17 personnes dont cinq 
enfants ont également péri au cours de la nuit dans des 
bombardements russes visant le quartier rebelle d'Al Karterdji.  
    Les forces syriennes et russes disent ne viser que des 
combattants rebelles. Selon une source militaire syrienne, 
l'armée a visé trois secteurs d'Alep lundi, tuant sept insurgés. 
 
 (Tom Perry et Ellen Francis, Gilles Trequesser et Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant