Quand Zidane et Simeone se disputaient déjà des titres

le
0
Quand Zidane et Simeone se disputaient déjà des titres
Quand Zidane et Simeone se disputaient déjà des titres

Retour en Italie pour les entraîneurs des finalistes de la Ligue des champions, un pays où ils se sont affrontés à plusieurs reprises et notamment lors de deux rencontres décisives pour l'attribution d'un Scudetto.

C'était la Serie A des sept sœurs, de ses chocs à tous les coins de rue, des grands formats tant attendus dans L'Équipe du dimanche. À cheval entre la fin des années 90 et le début des années 2000, de l'avis de tous, le championnat italien est le plus bandant au monde avec ses cadors remplis de stars et ses transferts records tous les étés. La fête était ici, Simeone et Zidane en étaient. Bon, le Cholo n'avait pas attendu et s'était déjà pointé en 1990 au sein du Pisa du président Romeo Anconetani et son incroyable flair pour découvrir des futurs grands. Deux saisons, un détour à Séville et à l'Atlético puis un retour dans la Botte en 1997 lorsque Zizou œuvre avec la Juve depuis une saison. Bilan total, 6 affrontements, 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite en faveur de l'Argentin, Zizou doit se refaire.

Match à six points et à 20 ans de polémiques


San Siro, c'est justement l'endroit où les deux gaillards se sont croisés pour la première fois de leur carrière. Saison 1997-1998, duel haletant entre deux équipes qui s'épuiseront également sur la scène européenne, la finale de Ligue dech' pour les bianconeri, la victoire en Coupe de l'UEFA pour les nerazzurri. Au Giuseppe Meazza, l'Inter remporte le premier round, Simeone ratisse avec Cauet et Djorkaeff inscrit le seul but de la rencontre. Le mano a mano se poursuit tout au long de la saison jusqu'à la 30e journée et le match retour. L'Inter est derrière à un petit point, le climat est bouillant, polémiques arbitrales et tout le toutim. Pourtant, dans un premier temps, le choc se dispute sans remous, Simeone est aligné sur l'aile gauche dans un 1342 de Simoni vraiment à l'ancienne. Zidane lui est dans l'axe derrière le duo Inzaghi-Del Piero, c'est ce dernier qui ouvre le score et la Vieille Dame contrôle.

Youtube

Puis arrive cette fameuse 70e minute, c'est d'ailleurs le Cholo qui a à l'origine de l'action incriminée, d'une demi-volée il lance Ronaldo au duel avec Torricelli, tête en arrière de ce dernier, Zamorano…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant