Quand Virenque se revoit en Barguil

le
0

De nouveau vainqueur sur une étape du Tour de France jeudi, Warren Barguil a célébré son victoire d'une façon qui n'est pas sans rappeler un certain Richard Virenque. Ce dernier s'est montré ému au moment de l'arrivée du maillot à pois 2017.

L'espace d'un instant au sommet du col d'Izoard, les (télé)spectateurs ont eu l'impression de faire un retour en arrière de 20 ans. Warren Barguil s'est de nouveau imposé sur le Tour de France 2017, cette fois-ci en solitaire. Le coureur de la Sunweb a donc pu profiter des derniers mètres pour célébrer son succès. Le maillot à pois sur les épaules, le Français a levé les dos au ciel jusqu'au passage de la ligne d'arrivée. Pour les puristes, le rapprochement avec Richard Virenque à frapper aux yeux. L'ancien coureur Festina, aujourd'hui consultant pour Eurosport, fêtait ses victoires sur le Tour de la même façon comme à Courchevel en 1997. Et forcément, Virenque s'est montré ému sur le plateau des Rois de la Pédale, lâchant quelques larmes. « 'ai pris un uppercut !, a confié le consultant (47 ans) à nos confrères du Parisien. Je suis revenu treize ans en arrière (lors de son dernier maillot à pois, ndlr). Je me voyais à la place de Barguil. Cette jeunesse, ce maillot et ce geste au ciel que je faisais... Oh punaise, j'en ai chialé ! C'était top. C'est magnifique ». En tout cas, Richard Virenque (sept fois meilleur grimpeur) a trouvé un successeur puisque Barguil est assuré de finir avec le maillot à pois s'il franchit la ligne d'arrivée sur les Champs-Elysées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant